Accueil Les décideurs Promotion : Le Camerounais Georges Wega aux commandes de Société générale Afrique...

Promotion : Le Camerounais Georges Wega aux commandes de Société générale Afrique de l’Ouest

611
0
Partager
Georges Wega

Jusqu’à sa nomination, il était depuis janvier 2016, directeur général de Société Générale des Banques du Sénégal. Il a été pendant près de 4 ans directeur général d’United Bank for Africa (UBA) au Cameroun.

Il y a eu changement au sein de Société générale. Le groupe bancaire français a annoncé une série de nominations au sein de ses filiales sur le continent africain. Les principaux mouvements sont intervenus en Afrique de l’Ouest, où le responsable régional et de nombreux directeurs de filiales ont été affectés ou nommés. Ainsi, l’on apprend que le Camerounais Georges Wega a été nommé directeur régional Afrique de l’Ouest de ladite banque. Il prendra service le 1er juillet 2018, succédant à Hubert de Saint Jean qui quitte le groupe français. Il prendra ses quartiers à Abidjan en Côte d’Ivoire et sera rattaché à Alexandre Maymat, directeur de la région Afrique, Bassin méditerranéen & Outre-Mer de Société générale.

A Abidjan, Georges Wega va également superviser les filiales de banques de détail au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, en Guinée, en Mauritanie, au Sénégal, au Togo ainsi qu’au Ghana à compter de septembre 2018. Pour remplacer Georges Wega à la tête de Société générale des banques du Sénégal (SGBS), le groupe a choisi  Jean-Marc Mancel qui officiait depuis 2015 à la tête de la Société générale des banques du Burkina Faso (SGBF).  Ce dernier sera remplacé au Burkina par Harold Coffi. Né le 1er octobre 1969, Georges Wega a obtenu un baccalauréat scientifique au lycée Général-Leclerc de Yaoundé en 1987. Par la suite, il va s’envoler pour Montréal au Canada. Après l’obtention de son diplôme d’ingénieur de génie industriel à  l’université du Quebec, il est recruté  par la Société canadienne des postes, où il va gravir les échelons jusqu’à la direction nationale de l’amélioration continue et des opérations au siège à Ottawa.

Parallèlement, il distille ses conseils en optimisation des systèmes de production en Europe et en Amérique, tout en enseignant cette matière, mais aussi l’économie, la finance et la comptabilité à l’université du Québec, à Hull. Georges Wega quitte la Poste canadienne en 2003. A 34 ans, Georges Wega prend la direction de la branche Finance de General Electric à Bruxelles où il passera plusieurs années avant de rejoindre Amsterdam. Aussi il va travailler pour la banque Barclays à Londres avant de s’envoler pour Lagos au Nigeria.

Éminence grise de Tony Elumelu

Tony Onyemaechi Elumelu est né le 22 Mars 1963 à Jos au Nigeria. Economiste de formation, il est  président du Heirs Holdings, de la United Bank for Africa, Transcorp et est fondateur de la Fondation Tony Elumelu. C’est ce milliardaire nigérian qui a débauché Georges Wega à Londres pour en faire son éminence grise. Il va contribuer à arrêter la stratégie du groupe United Bank for Africa (UBA).

« Il aide à son repositionnement au Nigeria par la création de pôles nord et sud et par celle d’un troisième, consacré au reste du continent. Sous sa direction s’effectueront aussi la segmentation (particuliers, PME et grands comptes) et la création de filiales spécialisées, dont UBA Properties, consacrée à l’immobilier, qu’il restructurera pendant une année et demie », souligne un article de Jeune Afrique dans sa version digitale datée du  13 juin 2016. Par la suite, Georges Wega obtient le poste de directeur général adjoint d’UBA Cameroun en 2010 et en devient le patron quelques mois plus tard. Sous sa conduite apprend-t-on, la filiale conforte sa croissance. « Les bénéfices ont progressé de  de 3,9 milliards de FCFA (+ 229 %) entre 2011 et 2014, tout comme le total de bilan (136,9 milliards de F CFA, + 141,3 %) ».

Fort de cette expérience, l’Ingénieur en génie industriel a été recruté fin juin 2014 par Société générale, au moment même où la filiale camerounaise de ce groupe bancaire français faisait face à un mouvement d’humeur des employés. Ils réclamaient alors entres autres exigences, le limogeage du DG français, Jean Philippe Guillaume, accusé de bafouer les droits des travailleurs. Le mercure de cette grogne baissera dès la prise officielle des fonctions de Georges Wega au sein de filiale locale de la Société générale le 1er juillet 2014 en tant que directeur général adjoint. En 2016, il est nommé directeur de la filiale sénégalaise de Société générale. Il devient ainsi le tout premier africain à occuper un poste de directeur général d’une filiale de cette importante banque française en Afrique. Sa promotion au sein de cette banque « montre qu’il a encore beaucoup à apporter à Société générale et à l’Afrique toute entière ».

Hervé Fopa Fogang