Accueil Non classé Présidentielle 2018: Cabral Libii, candidat de l’Univers 

Présidentielle 2018: Cabral Libii, candidat de l’Univers 

645
0
Partager
Cabral Libii, se présentera à la présidentielle d'octobre 2018 sous bannière du parti l'Univers 

Le leader du mouvement « 11 millions d’électeurs » a été investi par le la formation politique par une décision prise par ce parti le 3 février 2018 à Ngaoundéré. 

C’est ce que le « Macron camerounais » avait le plus besoin jusqu’ici. Le moyen d’avoir une capacité juridique lui permettant de se représenter à l’élection présidentielle de 2018. Puisque le mouvement « 11 millions de citoyens » dont il pilote n’est pas un parti juridiquement compétent pour une élection politique. Apres une réunion du parti Univers tenue vendredi dernier à Ngaoundéré et dont les résolutions ont été prises samedi, c’est dimanche dernier que le parti du Pr Nkou Mvondo a décidé de rendre publique le communiqué final. Il est écrit à la troisième résolution que « le parti Univers accorde l’investiture au sieur Cabral Libii Li Ngue Ngue, coordonnateur national du Mouvement 11 millions de citoyens, pour l’élection présidentielle ». Autrement dit, le juriste de formation est le candidat officiel de ce parti politique pour la présidentielle. Il devient donc le premier candidat de la sphère politique camerounaise investit par un parti pour conquérir le fauteuil présidentiel. Univers dit rester disposer à accompagner son candidat investi dans toute démarche mutualisée de l’opposition, sous forme des primaires ou de toute autre initiative intégrant l’expression de la volonté du peuple.

Autres résolutions, le parti de Nkou Mvondo indiquent que suite à l’interdiction « illégale » de son deuxième congre par le sous-préfet de Ngaoundéré II, les procédures administratives et judiciaires introduites par son parti contre le sous-préfet se poursuivent. Notamment les procédures pénales en refus du service du, en « abus de fonction et en dénonciation calomnieuse ». l’on se souvient que Dahirou Yaya, a interdit, cette rencontre pour des raisons « sécuritaires », avait-il justifié le 2e. Univers comptait, grâce à ce meeting qui était prévu le 03 février, organiser des élections primaires du parti, enregistre ses candidats pour les municipalités et législatives à venir. Dans la meme veine des résolutions, Nkou Mvondo écrit en promettant que le 2ème congrès du parti aura bel et bien en mars 2018 dans cette localité conformément à la liberté légale de réunion. De plus, les candidatures aux élections législatives et municipales issues d’Univers et du Mouvement de  « 11 millions » sont toujours reçues par une Commission qui profitera du prochain congrès pour les rendre publique.

Landry Kamdem, Stg