Accueil Non classé Microfinance: MC2 ouvre ses guichets à Nkolmetet

Microfinance: MC2 ouvre ses guichets à Nkolmetet

393
0
Partager

Inauguré en fin de semaine dernière, cet établissement de microfinance  se propose de financer les projets portés pars des jeunes de cette localité.

Les populations de Nkolmetet dans le département du Nyong et So’o région du Centre  peuvent désormais placer une épargne sans toutefois se rendre à Yaoundé ou dans d’autres villes. Ceci grâce à la Mutuelle communautaire de croissance (MC²), un établissement de microfinance, qui a été inauguré le 15 février 2018. Aussi, cette structure va également octroyer les crédits pour le développement des activités comme l’agriculture, l’artisanat, l’élevage et le commerce entre autres.  « Je pense que nous sommes dans une localité où les jeunes sont porteurs de nombreux projets pouvant contribuer au développement. Nous allons les identifier, les former et les accompagner financièrement à travers cette MC² », a déclaré lors de la cérémonie d’inauguration, Laurent Serges Etoundi Ngoa, ministre des Petites et moyennes entreprises,de l’Economie sociale et de l’artisanat. Ce dernier a par ailleurs promis un fonds de solidarité de 5 millions de FCFA pour la MC² de Nkolmetet.

Dans la même veine, le parrain international des MC², Paul Fokam Kammogne,  et l’Administrateur directeur général d’Afriland First Bank,  Alphonse Nafack, ont également promis de donner respectivement 5 millions de FCFA pour le démarrage du fonds de garantie pour les crédits aux plus démunis, dont le montant  par personne ne devrait pas être supérieur à 500 000 FCFA. Aussi,  le ministère de l’Agriculture et du développement rural ouvrira à la MC² de Nkolmetet une ligne de crédit de 25 millions de FCFA,  toujours dans le but d’accroître ses chances de succès. « Créer une institution financière, moteur du développement économique et social, est une étape importante. Mais le plus dur reste à venir : la faire fonctionner et atteindre les résultats escomptés, voilà un chemin parsemé d’embûches ! Mais je ne doute pas un instant des capacités des populations, des élites et du conseil d’administration à franchir ces obstacles et à réussir leur pari », a affirmé avec optimisme Paul Fokam Kammogne.

Ce dernier a par ailleurs souligné que le modèle MC² est bâti sur des bases solides. C’est un modèle qui, apprend-on, part de la base au sommet comparativement aux autres modèles de micro finance qui partent du sommet à la base ;  et qui étouffent toute initiative individuelle. «  Le modèle MC² est le seul à même de favoriser l’innovation, l’intégration des us et coutumes dans la gestion, la participation de tous les membres de la communauté à la vie de la MC² et au processus de développement. C’est pourquoi, depuis la création de la première unité en 1992, aucune n’a fait faillite. Toutes ont développé de façon exponentielle la richesse individuelle et collective dans leurs espaces géographiques respectifs », révèle le parrain international des MC², Paul Fokam Kammogne.

La MC² de Nkolmetet est  la quatrième à être fonctionnel dans le département du Nyong et So’o, après celles de Mbalmayo, de Megueme, et de Ngomedzap. Elle porte ainsi à 120 le nombre de MC² opérationnelles au Cameroun. Selon la direction de la recherche et des investissements d’Afriland First Bank, elles ont déjà touchées 1 286 592 personnes. « Je suis très heureux d’assister à cet accouchement qui a été difficile. Difficile parce que ce projet a été initié en 2013 et est opérationnel en 2018. Nous sommes fiers de vivre cet instant. Tout ce que nous souhaitons est que les populations se mobilisent d’une façon définitive pour aller vers le développement », a déclaré Martin Mbarga Nguelé, président du Conseil des sages de la MC² de Nkolmetet et par ailleurs délégué général à la Sûreté nationale.

Hervé Fopa Fogang