Accueil Les décideurs Innovation : Arthur Zang reçoit un prix de la Fondation Pierre Fabre

Innovation : Arthur Zang reçoit un prix de la Fondation Pierre Fabre

502
0
Partager

Le troisième laboratoire pharmaceutique français a déroulé un tapis rouge à l’ingénieur camerounais pour son initiative Africa Cardiac Care.

Une nouvelle page pour Arthur Zang. L’inventeur du Cardiopad a  été auréolé, le 2 juillet 2018,  à Lavaur dans le sud de la France par la fondation Pierre Fabre. Il a reçu ce prix pour son initiative  Africa Cardiac Care qui permet au patient à faible revenu de bénéficier de plusieurs examens (test de glycémie, tension artérielle et électrocardiogramme) à moins de 30 000 FCFA  par an. Pour cette édition, en plus d’Africa Cardiac Care, cinq autres projets ont été primés. Il s’agit des projets MosquiT de l’Inde, Guinea Epilepsy Project de la Guinée, TraumaLink du Bangladesh, Operation Asha du Cambodge et Blood safety strenthening Programme du Lesotho.

Toutes ces initiatives ont été évaluées par un groupe d’experts composé de Gilles Babinet, digital champion auprès de la commission européenne, de Cheick Oumar Bagayoko, professeur en informatique médicale et directeur du centre d’expertise en télémédecine et e-santé de Bamako, pour ne citer que ceux-là. Les promoteurs de ces initiatives bénéficieront du soutien de la Fondation Pierre Fabre et de ses partenaires. Pendant douze mois, ils auront un accès à une enveloppe globale de 100 000 euros (près de 65 millions FCFA) au fur et à mesure et en fonction des demandes jugées prioritaires, des prestations (webdesign, matériel, communication, études…) pour développer leurs projets. Il faut préciser qu’Arthur Zang compte parmi les grands noms de la Tech africaine. Spécialisé en e-santé, il s’est fait connaître grâce au CardioPad, son invention qui permet de réaliser des électrocardiogrammes à faible coût. On lui attribue aussi la paternité de plusieurs autres solutions médicales innovantes qu’il promeut à travers Africa Cardiac Care, l’un des premiers programmes d’accompagnement des patients à faibles revenus sur le continent.

En effet, ce programme permet de diagnostiquer le cœur d’un patient. Il bénéficie ainsi d’un nombre illimité d’examens électrocardiogrammes 12 pistes par an, ainsi que du suivi d’un Cardiologue qui se chargera d’interpréter les examens pour le patient à chaque fois que cela est nécessaire. Un tensiomètre numérique sera dépêché à chaque fois que le patient en aura besoin afin qu’un infirmier puisse prélever autant de fois que cela est nécessaire, la tension du patient. Cet examen sera fait selon le lieu où le patient se trouve, dans un hôpital ou à son domicile. Le programme Africa Cardiac Care met à la disposition de tous les patients ayant souscrit au programme, un nombre illimité d’examens de glycémie par an dans le but d’évaluer le taux de sucre dans leur sang. Cet examen permet de détecter le seuil au-delàs duquel le patient développe un risque important d’accident vasculaire.

Landry Kamdem, Stg