Accueil Marketing et média Distinction : Hervé Fopa Fogang, lauréat du Forest média awards

Distinction : Hervé Fopa Fogang, lauréat du Forest média awards

325
0
Partager
Hervé Fopa Fogang,Journaliste,lauréat du Forest media awards 2018

Journaliste en service au Quotidien de l’économie, il a reçu son prix le 07 juin 2018 à Yaoundé.

Hervé Fopa Fogang fait partie des lauréat de la 4ème édition du Forest media Awards (Forma), une initiative de  l’ONG dénommée Forêt et développement rural (Foder).Il a reçu le  prix du meilleur article presse écrite, dans la catégorie « gouvernance forestière » le 7 juin 2018. Ce dernier accueille son  prix avec beaucoup de surprise et d’émotions. Il s’agit tout de même de son premier prix en tant que journaliste. «  Il faut dire que je ne m’attendais pas à ce prix. D’ailleurs au moment où l’appel à candidature avait été lancé par Foder, je n’ai pas tout de suite eu l’engouement de postuler. Mais finalement j’ai suivi le conseil du directeur des rédactions de Le Quotidien de l’économie Pierre Nka qui m’a dit que je ne perdais rien à postuler avec un  Grand’Angle (une rubrique du journal) que j’avais fait sur la corruption qui s’enracine dans l’exploitation forestière au Cameroun », explique Hervé Fopa. Et de poursuivre : « Il faut dire que lorsqu’on a appelé mon nom, j’ai été surpris. Parce que je ne pensais pas pouvoir gagner ce prix. Mais le jury a décidé autrement. Je suis animé par un sentiment de joie tout naturellement. C’est aussi un appel à plus d’ardeur au travail et a plus d’écoute des aînés dans la profession ».

En effet, le responsable du  digital au Journal de la Valeur Ajoutée a été  primé pour un travail réalisé en février 2018, autour de la corruption qui s’enracine dans l’exploitation forestière au Cameroun. Un travail qui n’a pas laissé indifférent le jury du Forest média awards présidé par le professeur Laurent Charles Boyomo Assala, directeur de l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication. Dans son travail, Hervé Fopa fait ressortir  le manque à gagner à cause de la corruption dans le secteur forestier qui est un secteur stratégique de l’économie nationale. « La corruption emporte plus de 797milliards FCFA par an dans  le secteur forestier », a-t-il mentionné dans son travail.

« Comme je l’avais dit le jour de la cérémonie, le  prix que je viens de recevoir est dédié à Pierre Nka. C’est lui qui avait trouvé le sujet avec lequel j’ai postulé, qui m’avait orienté dans le traitement. C’est lui qui m’a forcé à postuler et c’est encore lui qui avait pris mon dossier de candidature pour aller déposer. Pour tout ceci je ne peux que lui être reconnaissant. Remerciements aussi à ma famille et aux amis qui ne cessent de me soutenir. C’est également l’occasion pour moi de remercier Thierry Ekouti, le DP de Le Quotidien de l’économie pour l’opportunité qu’il m’a donné d’exercer dans la publication qu’il dirige. Merci à l’ensemble de la rédaction pour des critiques multiformes qui au final permettent d’avancer », renchérit Hervé Fopa Fogang. Ancien du journal Lebledparle.com et radio Campus à Yaoundé, c’est le premier prix qui entre dans la gibecière de Hervé en tant que journaliste reporter, lui qui est arrivé en 2016 à Le Quotidien de l’Economie, alors tout fraichement diplômé de l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la Communication ( ESSTIC).Cliquez sur le lien pour lire l’intégralité de l’article intitulé : « Cameroun : la corruption s’enracine dans l’exploitation forestière au Cameroun »http://quotidieneconomie.com/alertes-la-corruption-senracine-dans-lexploitation-forestiere/

Comme autres gagnants de la 4ème édition du Forma, il y a Madeleine Nguenga, journaliste chez Infocongo.org, lauréate dans la catégorie gouvernance minière avec le prix du meilleur article presse cybernétique. Le prix du meilleur reporter 2017 au Cameroun est accordé à Marcelin Gansop d’Equinoxe radio, Mathias Mouendé reçoit quant à lui le meilleur article de presse en ligne dans la catégorie gouvernance forestière.

Selon les organisateurs, l’innovation de cette année est la récompense du second de la catégorie gouvernance forestière. Prix qui a été décerné  à  Pierre Nka, directeur des rédactions de Le Quotidien de l’économie. L’objectif du concours est d’impliquer davantage les médias camerounais dans le  traitement des questions relatives à la gestion durable des ressources naturelles.

Esther Fossi