Accueil Aujourd’hui Ces ministères qui plombent le fonctionnement de l’Imprimerie nationale

Ces ministères qui plombent le fonctionnement de l’Imprimerie nationale

27
0
Partager

L’état de créance de cette institution est estimé à près de 70 millions FCFA, à recouvrer aux ministères  des Finances, des Enseignements secondaires, des Transports, des Domaines et du Cadastre, etc. La vétusté des bâtiments et l’obsolescence des équipements de travail montrent à suffisance que l’Imprimerie nationale se meurt.  En effet, comme l’affirme, Paul Komo Walter à…

Veuillez vous connecter pour voir ce contenu. (Adhésion.)