Accueil Economie Cameroun/Initiative : Un salon pour promouvoir les bonnes pratiques dans le secteur...

Cameroun/Initiative : Un salon pour promouvoir les bonnes pratiques dans le secteur immobilier

367
0
Partager

Initié par un groupe d’expert en génie-civil, l’événement aura lieu du 5 au 8 décembre 2018 à l’hôtel de ville de Yaoundé.

Le secteur de l’immobilier au Cameroun est en crise. Il se caractérise par les constructions anarchiques, les litiges fonciers à répétition dans les tribunaux, l’occupation irrationnelle des sols par les populations et même la non vulgarisation des documents de planification urbaine des lois foncières, des lois immobilières etc. C’est fort de ce constat qu’un groupe d’expert en génie-civil a initié le Salon régional du bâtiment et de l’immobilier (SARBI ) qui aura lieu à Yaoundé au mois de décembre 2018.

A en croire les organisateurs, l’événement permettra de répondre à plusieurs questions. Notamment comment s’acquérir un lopin de terre ? A qui s’adresser ? Comment construire ? Comment gérer son projet immobilier ? Comment obtenir le financement d’un projet immobilier ? Et la liste est loin d’être exhaustive. « Le SARBI est un rendez-vous biennal de rencontres et d’échanges entre la population, les collectivités territoriales décentralisées, les étudiants du génie-civil, les ingénieurs, les techniciens et chefs d’entreprises, les banques et les assurances », explique Harold Dzeudon, un co-promoteur du salon.

Aussi, ce sera un grand moment de rencontre et de rassemblement entre différents acteurs du secteur bâtiment et travaux publics mais également un moment d’échanges, de discussions autour des problématiques majeures concernant le bâtiment, l’immobilier et les travaux publics au Cameroun.  A terme, le SARBI permettra de sensibiliser les populations sur les avantages de l’occupation rationnelle des sols,   de vulgariser les documents de planification urbaine, les lois relatives à la construction, les lois foncières et les lois de gestion immobilière disponibles.  Il permettra aux entreprises de  développer la visibilité de leurs différentes marques, de promouvoir leurs produits et de les commercialiser mais aussi de conquérir des nouveaux clients.

« Le salon que nous organisons va servir de médiation entre les populations et les administrations. Dans la même veine, il  permettra de susciter les vocations chez les jeunes en ce qui concerne les métiers du bâtiment et de l’immobilier. Cependant nous attendons toujours que les ministères sectorielles (Travaux publics, Habitat et développement urbain) nous accompagnent dans cette initiative », renchérit Michaël Emaleu Djuitchoko, co-promoteur du SARBI. La première édition du Salon régional du bâtiment et de l’immobilier a eu lieu en 2016 à Bafoussam. Après Yaoundé en 2018, l’événement se déroulera dans d’autres régions du Cameroun.

Hervé Fopa Fogang