Accueil Business Alcool: Un nouveau concurrent sur le marché des vins

Alcool: Un nouveau concurrent sur le marché des vins

177
0
Partager

La nouvelle société BVS s’est implantée au Cameroun avec l’ouverture à Ndokoti à Douala du premier cash and carry, qui s’étale sur une superficie de plus de 1500 m2.

Les acteurs du marché des vins et spiritueux ont du souci à se faire. Depuis près d’un an, la nouvelle société BVS (boissons, vins et spiritueux) s’est implantée au Cameroun avec l’ouverture d’un cash and carry qui s’étale sur une superficie de plus de 1500 m2. Située sur l’axe routier Terminus St Michel au quartier Ndokoti, dans l’arrondissement de Douala 3ème, l’entreprise qui compte 180 salariés dont 95% des Camerounais vend des vins de qualité pour répondre aux attentes de tous les consommateurs et s’adapter aux différents marchés avec succès. D’ailleurs, on n’y pratique pas la vente à la bouteille, mais uniquement en carton. Le prix du carton de 6 bouteilles varie entre 12 000 FCFA et 500 000 FCFA. « Notre volonté est de vous proposer des marques internationales à des prix raisonnables et surtout de vous garantir la traçabilité et la qualité de tous nos produits, ceci en vous apportant un service client innovant et dynamique », déclare Guillaume Sarra, Président de BVS.

A côté du cash and carry, se trouve la cave aux grands vins mais avec des coûts onéreux. La bouteille de vin est vendue entre 35 000 FCFA et 595 000 FCFA. De quoi rallumer la compétition dans un marché déjà très concurrentiel. Le fournisseur s’appuie sur deux partenaires leaders mondiaux dans le domaine des vins, spiritueux et champagnes à savoir : Le Groupe Castel & Frères et Pernod Ricard ainsi que d’autres vins produits localement notamment la marque Paul Arras. En gros, nous affirme Cyrille Bonekeh chef du centre commercial, BVS commercialise plus de 120 références de vins de différents partenaires.

 En termes de présence sur le marché, la société couvre actuellement les six grandes régions du pays à travers sa large gamme de produits. Mais ne compte pas s’arrêter là. « On est en train de s’attaquer aux autres pays de l’Afrique Centrale et de l’Ouest ; à long terme, on va aller en Afrique du Sud », confie Cyrille Bonekeh. Le distributeur exclusif de Castel & Frères ambitionne également de produire très prochainement des jus de fruit. L’objectif étant de donner la possibilité à tous les Camerounais d’avoir un large choix.

Christian Happi